Bonjour à tous,

J’espère que vous avez bien profité de ce beau week-end ensoleillé.

Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte du château de Vaux-le-Vicomte que j’ai eu l’opportunité de visiter il y a quelques jours grâce à ParisCityVision. En effet, ils m’ont contacté via mon compte Instagram et m’ont proposé de partir une journée à la découverte des châteaux de Vaux-le-Vicomte et de Fontainebleau. Je vous parlerai du second dans un prochain article.

J’ai donc sauté sur l’occasion qui s’offrait à moi car je voulais visiter Vaux-le-Vicomte depuis de très longues années déjà. 11-12 ans pour tout vous dire ! Rapport au Roi Soleil . Bref, revenons à notre journée.

Le rendez-vous était donné à 8h45 à l’agence de ParisCityVision (2 rue des Pyramides) pour récupérer les billets et le départ était prévu à 9h15 en bus climatisé. Ce dernier point a été appréciable étant donné les températures que nous avons en ce moment.

Après 1h15 de trajet, nous voilà au château.

La visite est libre avec un audio-guide. Ce qui me convient parfaitement. Nous avons 3h pour visiter et manger (repas non inclus dans le programme proposé par ParisCityVision). Si vous voulez en voir le maximum, étant donné l’immensité du jardin, je vous conseille vivement de prendre un sandwich et de le manger en visitant le jardin. Et même en faisant cela, j’ai été frustrée de ne pas pouvoir visiter le jardin à ma guise par manque de temps. Et je n’ai, par conséquent, pas pu atteindre ce magnifique point de vue.

Vaux-le-Vicomte a été construit pour Nicolas Fouquet, Vicomte de Melun et de Vaux et également surintendant du roi Louis XIV, entre 1656 et 1661. Pour bâtir ce petit bijou, Fouquet a fait appel à André Le Nôtre, premier jardinier du roi aux Tuileries (mon jardin parisien préféré), Louis Le Vau, architecte de plusieurs hôtels parisiens et premier architecte du roi, et Charles Le Brun, peintre-décorateur et fondateur de l’Académie de peinture. Ils avaient déjà été réunis pour construire des ailes au château de Vincennes. Et Vaux-le-Vicomte servira de modèle pour Versailles.

La visite commence à l’étage avec les appartements de Monsieur Fouquet et de sa femme. On en apprend alors plus sur l’histoire de Nicolas Fouquet et une chose m’a marquée, c’est que Colbert et Mazarin qui, trouvant que Fouquet avait trop de pouvoir, ont tout fait pour le mener à sa perte. Au final, rien n’a vraiment changé même après 3 siècles !

    

 

Avant de revenir au rez-de-chaussée, nous avons décidé de visiter le dôme et d’accéder à sa vue à 360° sur les jardins. Comptez 3 euros pour cet extra qui ne fait pas partie de la visite mais qui vaut amplement le coup. Vous verrez alors un travail d’orfèvre pour la charpente et la vue est vraiment sublime.

   

La visite du rez-de-chaussée m’a surtout plu pour la beauté des pièces telles que la chambre des muses, le grand salon ovale, la bibliothèque, la chambre du roi et la salle à manger.

  

Le cabinet de jeux

   

La chambre des muses

 

Le salon ovale

La bibliothèque La chambre du roi 

La salle à manger

Lorsque l’on descend au sous-sol, on emprunte un escalier plutôt étroit, à l’inverse de ceux pour accéder à l’étage. On arrive dans un long couloir. Absorbées par la perspective puis par la plaque relatant l’histoire du masque de fer, j’étais passée à côté de quelque chose. Avant de rejoindre mon amie déjà plus loin dans la visite, j’ai pris le temps de faire quelques pas en arrière et… la crise cardiaque a été évitée mais j’ai eu sacrément peur. En m’approchant de cette porte à barreaux en bois, j’ai d’abord vu des pieds enchainés. J’ai avancé doucement jusqu’à découvrir un homme portant le masque de fer pieds et mains liés dans sa cellule. J’ai vraiment cru découvrir un cadavre haha. Signe que c’est bien fait.

    

Ensuite, on découvre une cave puis la salle à manger du personnel et la cuisine. Cette dernière est située à l’opposé de la salle à manger. Pas très pratique pour le service ! 

La visite s’est finie dans le parc du château. Pour vraiment l’explorer, il faut y aller une journée complète je pense. Il faut environ 1h30, voire 2h pour l’intérieur du château. Donc avec 3h sur place au total, on ne peut malheureusement pas explorer le jardin comme on le voudrait. Mais je suis tout de même ravie d’y être allée.

  

 

J’espère que la visite vous aura plu et vous aura donné envie d’en voir plus et de vous rendre sur place.

Plus d’infos sur le doublon Vaux-le-Vicomte/Fontainebleau sur le site de ParisCityVision.

Pour Vaux-le-Vicomte, c’est par ici avec un intéressant dossier de presse à lire.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire