Restaurant La Riviera

Aujourd’hui, je reviens pour vous parler d’une nouvelle (bonne, cela va de soi) adresse dans le quartier de Poissonnière : La Riviera.

Le nom vous évoque la Côte d’Azur, non ? Moi, oui ! Quoi de mieux donc avec l’hiver qui se profile que d’aller chercher un peu de soleil et des saveurs du sud ?

Le restaurant La Riviera a ouvert ses portes le 20 septembre. C’est donc tout récent. J’ai été invitée à la soirée de dégustation à la mi-octobre. Et pour déguster, on a dégusté !

Restaurant La Riviera

Tout d’abord, le lieu en lui-même. Certes, ce n’est pas un quartier où je vais souvent mais je vais peut-être changer mes habitudes. Le voyage commence par la déco qui se veut chaleureuse, à l’image de ce qu’on peut retrouver dans le sud. On s’y sent de suite comme à la maison. Le fond sonore est faible, ce qui est parfait car on peut s’entendre sans avoir à hurler !

Pour David et Lionel, les restaurateurs à l’origine de La Riviera, tout a commencé à Seattle lorsqu’ils ont découvert, selon eux, la meilleure pizza du monde avec une pâte à longue fermentation, qui est donc plus digeste et croustillante que celle des pizzas napolitaines qu’on retrouve dans tout Paris. L’idée leur est donc venue de faire cohabiter pizza et bistronomie du sud. Ils mettent également un point d’honneur à utliser des ingrédients les plus naturels possibles et essentiellement bio.

Alors, c’est comment La Riviera ?

Le restaurant est donc équipé d’un four à pizza de compétition en plus d’avoir un maître pizzaïolo nommé Giuseppe Corbo. Ce dernier a créé toute la carte de pizze partant de la plus classique, la Marguerite à des recettes plus élaborées et qui sortent de l’ordinaire avec par exemple de l’artichaut ou encore de la crème de potiron.

Pour notre part, comme je vous le disais précédemment, nous avons commencé par un cocktail : le French Riviera et le Bernice histoire d’avoir une idée de ces créations. Pour ma part, le Bernice m’a beaucoup plu et le French Riviera a beaucoup plu à Uriana, mon accompagnatrice du jour ! Ça tombait bien car ils nous avaient été servis ainsi.

Place aux entrées…

Nous avons commandé deux entrées différentes : la burrata et le ceviche pour faire moitié-moitié comme nous l’avons fait ensuite pour les plats.

Ceviche et burrata

Le ceviche de daurade, eau de concombre, grenage et crémeux de citron n’avait pas tout sur le papier pour me convaincre et pourtant, j’ai beaucoup apprécié ce mélange des saveurs. La daurade était fine en bouche et tout l’ensemble se mariait très bien. Cela est de plus une entrée très légère, ce qui est parfait si on veut enchainer entrée, plat puis dessert.

J’ai ensuite goûté la burrata accompagnée de tomates marinées au thym-citron, d’un crémeux de straciatella et de figues fraiches. On a l’habitude d’accompagner sa burrate ou sa mozzarella de tomates. Cela est classique mais je peux vous dire que l’association avec des figues créé une explosion de saveurs ! Un vrai délice que nous avons validé à 100% toutes les deux ! Je recommande cette entrée.

Burrata figues

On enchaine avec les plats…

Pizza pour Uriana et poisson pour moi, que nous avons encore partagé pour nous faire une idée plus complète de ce qui est à la carte de La Riviera.

J’ai commencé avec le steak d’espadon accompagné de patate douce et de fruit de la passion. Habituellement, le sucré-salé ne m’attire pas vraiment et pourtant, là encore, mes papilles ont adoré ! C’est la première fois que je tombais sur une telle association et comme je l’ai dit au chef, c’est une réussite. Le steak d’espadon était bon et délicat et pourtant il est rare de manger de l’espadon bien cuisiné lorsque l’on va au restaurant. C’est souvent un peu sec, alors qu’ici, il était fondant.

espadon fruit de la passion

Uriana avait opté pour la pizza « C’est En Septembre ». Cette dernière se compose de crème de potiron, pastrami de veau, scamorza fumée et estragon frit. Pour revenir à la pâte dont je parlais plus haut, je confirme qu’elle est fine et croustillante. Cette pizza est très douce en bouche. On sent bien le potiron, peut-être un peu plus que les autres ingrédients. Je l’ai cependant trouvée pizza un peu fade après mon plat de poisson mais je pense qu’elle peut plaire à beaucoup !

Pizza potiron
Restaurant La Riviera

En dessert…

Le très chocolat pour Uriana et le Paradis Blanc pour moi. Ce dernier est composé d’un sablé noisette, d’une ganache chocolat blanc, de noisettes et de figues fraîches. C’est un dessert très léger, parfait pour finir sur une note douce et sucrée !

Dessert chocolat figue noisette

Bon plan à La Riviera !

En semaine, à midi, La Riviera propose des tarifs très alléchants : 17€ pour une formule entrée-plat ou plat-dessert ! La carte est disponible sur le site pour vous donner l’eau à la bouche !

La Riviera

Petit + de La Riviera :

Laissez vous guider pour le choix des vins. David nous a conseillé le vin blanc bio, François Villard, un vin minéral et doux à la fois qui se mariait très bien avec nos choix !

Adresse : 118 rue Lafayette 75010 PARIS

Tel : 0142630605

Site Internet

Facebook | Instagram

Retrouvez mes autres adresses food à Paris ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire