Festival du Cerf Volant Chatelaillon

Il y a quelques jours, je vous parlais de l’hôtel Les Flots à Châtelaillon-Plage. Il est maintenant temps de vous raconter mon week-end en Charente-Maritime à l’occasion du festival international du cerf-volant et du vent. C’était la 26ème édition les 20, 21 et 22 avril.

Comme je vous l’avais dit dans mon article sur l’hôtel, j’étais arrivée le vendredi dans le secteur pour ne pas avoir à me lever aux aurores en partant de Paris seulement le samedi matin. Donc, après une bonne nuit, le rendez-vous était donné à l’espace presse du festival pour retrouver la joyeuse équipe d’instagramers réunis pour l’occasion par Infiniment Charentes et Châtelaillon-Plage Tourisme. J’ai nommé : Célia (@feedebeauxreves), Clément (@clementblt), Christine (@sol6379), Elodie (@elopeltier_photographie), Eric (@rickyworld), Hervé (@timbrado), Marion (@marion87100) et Xavier (@monsieurpop).

A la découverte des parcs à huîtres

Le temps de discuter un peu et nous voilà en route pour la pointe de  la Fumée à Fouras. Au programme de ce samedi matin, la découverte des parcs ostréicoles accompagnés de Laurence, ostréicultrice depuis plusieurs années maintenant. Elle travaillait avant dans le social. On peut dire que c’est un vrai changement de vie !

Connaissant le lieu, je ne soupçonnais pas du tout l’étendu des parcs à huîtres que j’ai découvert ce jour-là ! Je ne m’attendais vraiment pas à cela. Il faut dire que la plupart du temps, j’y suis allée à marée haute. Là, le temps était dégagé et la marée bien basse. Il y avait des parcs à huîtres à perte de vue et bien sûr, en toile de fond, le fort Enet et la belle île d’Aix avec ses 2 phares ! Autant dire que niveau paysage, on était servi. Je vous laisse voir par vous-même !

Parc à Huitres Fouras pointe de la fumée
Vue sur ile d'aix Pointe de la fumée Fouras
Etoile de mer
La jolie surprise de la visite !

Retour à Châtelaillon…

Après une balade et une frayeur pour Xavier qui a voulu tester jusqu’où il pouvait s’enfoncer dans la vase (le pauvre… heureusement, plus de peur que de mal), nous sommes retournés à Châtelaillon pour nous ravitailler.

Un buffet nous attendait au restaurant de l’hôtel Les Flots. Tout était très bon. Je me suis encore une fois régalée ! Vraiment, si vous allez là-bas, ne cherchez pas où aller manger, l’adresse est toute trouvée !

Balade sur le festival du cerf-volant

L’après-midi, nous avions quartier libre pour nous balader sur le festival. Mon instinct, bon en temps normal, nous a guidées à un bout de la plage avec Marion. Il fallait bien commencer quelque part. Et bien sûr, le temps d’arriver au début de la plage, le vent et les nuages étaient là et les gros cerfs-volants ont dû être ramenés au sol pour ne pas prendre de risques inutiles. Bien entendu, nous étions du côté des petits cerfs-volants et des amateurs : on a donc loupé le spectacle des grosses bêbêtes volantes haha !

Tous nos camarades étaient, eux, au bon endroit et avaient pu en profiter. Enfin, ce n’est pas très grave. Le festival ne durait pas qu’une journée.

Festival du Cerf Volant Chatelaillon
Festival du Cerf Volant Chatelaillon

La soirée

Un peu après 18h, nous nous sommes installés dans nos chambres d’hôtels. Les hôtels étant complets, je me suis retrouvée seule à L’Acadie, un 2* sur le bord de mer. Après une recharge nécessaire des batteries de téléphone et une petite pause, nous nous sommes tous retrouvés pour l’envol crépusculaire des cerfs-volants. Je crois cependant que le coucher de soleil nous a tous plus fascinés que les cerfs-volants !

Festival du Cerf Volant Chatelaillon
Chatelaillon Plage coucher de soleil

Après avoir admiré le coucher de soleil, nous sommes allés diner à La Croisette, un restaurant situé à côté du casino de Châtelaillon. L’orage nous a pris de court alors que nous n’avions pas encore commencé l’apéro. Nous avons donc été rapatriés rapidement à l’intérieur de l’établissement ! Le repas était classique mais on peut saluer la réactivité et la gentillesse du personnel.

L’hôtel L’Acadie

Ma chambre avait un accès indépendant et était située en rez-de-chaussée sur rue. Je vis en rez-de-chaussée donc ça ne m’a pas trop changé. Et je ne sais pas comment c’est en pleine saison mais à cette époque, à 23h-23h30, les rues étaient plutôt calme. J’ai donc encore passé une agréable nuit. La chambre était sympa et confortable. Un peu moins fan du petit déjeuner de cet hôtel (celui des Flots était mieux mais les hôtels ne sont pas dans la même catégorie non plus).

La vue sur la mer était par contre toujours fort sympathique. Je ne vous cache pas que je rêve de me réveiller avec une jolie vue mer tous les jours ! Un jour viendra…

C’est parti pour une nouvelle journée à Châtelaillon !

Le dimanche matin, un moment de détente était prévu à la thalasso de l’hôtel La Grande Terrasse, toujours à Châtelaillon. Nous avons commencé par visiter les parties communes de l’hôtel Mc Gallery. Autant vous dire que le mot que j’ai le plus prononcé est « wow ». Cet hôtel qui donne également sur la mer est vraiment magnifique. Il dispose d’un spa nuxe et d’un espace thalasso également mais plus petit que celui qui est dans l’hôtel Ibis. LA chose à noter pour cet hôtel, c’est son restaurant dont la carte est signée Pierre Gagnaire !

Hotel Mc Gallery La Grande Terrasse Chatelaillon
Hotel Mc Gallery La Grande Terrasse Chatelaillon spa

Instant détente à La Grande Terrasse Hôtel Châtelaillon…

Une fois arrivés à l’Ibis, mon maillot déjà sur moi, j’étais fin prête pour aller dans l’eau.

2 bassins s’offrent à vous. Un couloir de nage avec une eau fraîche puis un autre bassin, plus grand et plus chaud avec différents espaces à jets. Ils sont tous différents apparemment mais je n’ai pas pu tous les tester. Je peux par contre vous dire que j’ai adoré celui se concentrant sur les jambes et le bas du dos puis les jets extérieurs pour le haut du dos et le coup. Un pur bonheur ! Je veux la même chose chez moi !!

Petit instant gênant, j’ai bu la tasse ! Et oui ! Je ne suis pourtant pas une mauvaise nageuse mais les jets du jacuzzi extérieur sont du genre (très) puissant et lorsque j’ai voulu en sortir à reculons (quelle idée !), j’ai perdu pied et je me suis un peu retrouvée sous l’eau pendant quelques secondes. Mon mètre soixante ne m’a pas aidé non plus il faut dire !

Bref, si vous souhaitez vous faire un week-end détente, c’est l’endroit idéal. Nos 45 minutes étaient définitivement trop courtes pour réellement en profiter.

Point positif, et non des moindres si vous y allez seulement pour quelques heures et que vous ne pouvez pas faire sécher votre maillot aussitôt, la thalasso possède une machine à essorer les maillots ! C’est très pratique !

Hotel Ibis La Grande Terrasse Chatelaillon Plage
Hotel Ibis La Grande Terrasse Chatelaillon Plage
Hotel Ibis La Grande Terrasse Chatelaillon Plage

Déjeuner à l’Ambiance Cabane

Après un petit apéro à l’hôtel Ibis, direction le village des Boucholeurs à quelques minutes de Châtelaillon pour le déjeuner à L’Ambiance Cabane.

Il s’agit d’une cabane d’ostréiculteurs où l’on peut manger des huîtres, des moules, des sardines, des rillettes de poissons… Bref, des produits de la mer. Le cadre est vraiment sympa. Le temps s’était couvert mais on a passé un bon moment en terrasse. Le service n’était pas des plus rapides mais lorsque l’on est en week-end ou en vacances, on s’en fiche un peu non ?

Ambiance Cabane Les Boucholeurs Restaurant

Nous avions encore l’après-midi libre. Nous avons donc retrouvé d’autres instragrameurs dont Rodrigue (@rodriguo04) et Sophie (@doudoune2417). L’occasion de faire à nouveau un tour sur le festival du cerf-volant et du vent et ô miracle, même si les conditions n’étaient pas optimales, les gros cerfs-volants flottaient dans les airs ! C’était géant (c’est le cas de le dire) !

Pause crêpe !

Avant de reprendre la route vers La Rochelle direction Paris, une pause goûter s’imposait. C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés, Christine, Marion, Hervé et moi aux Bains des Fleurs pour manger une bonne crêpe et boire une bolée de cidre. Je crois n’avoir jamais mangé une aussi bonne chantilly qu’ici. Tout est fait maison et ça se sent. Encore une bonne adresse à retenir donc !! Attention car la crêperie peut être victime de son succès. Nous avons eu de la chance d’avoir une table qui se libérait juste devant nous sinon, c’était foutu !

C’est ainsi que s’achève ce sympathique week-end en bonne compagnie. C’est toujours un plaisir pour moi d’aller en Charente-Maritime, cette région chère à mon cœur. Prochainement, je vous parlerai de ma petite journée passée à Meschers et Talmont. En attendant, vous pouvez retrouver d’autres lieux à visiter dans le département par ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Un week-end à… Châtelaillon-Plage”

Laisser un commentaire