Aujourd’hui, avant dernier article sur mon petit séjour en Dordogne et dans le Lot cet été. En une journée, j’ai pu visiter Beynac-et-Cazenac, La Roque-Gageac et Domme. Sachez que ces trois villages sont très proches. Si je ne me trompe pas, il ne doit pas y avoir plus de 15-20 kilomètres entre Domme et Beynac-et-Cazenac et La Roque-Gageac se situe entre les deux.

Beynac-et-Cazenac

Nous avons commencé par Beynac-et-Cazenac, classé plus beau village de France. Encore une fois, c’est largement mérité. Il se situe au bord de la Dordogne et son château est accroché à la falaise et surplombe toute la vallée. Je n’ai pas vérifié mais, il paraît que depuis le château, on peut voir celui de Castelnaud, un très beau château médiéval que je vous conseille de visiter au moins une fois. Je ne l’ai pas fait cette fois-ci mais je l’avais fait lors d’un voyage scolaire et la visite nous plonge vraiment au cœur du Moyen-Âge.

Château de Castelnaud (Dordogne)
Château de Castelnaud (Dordogne)

Concernant Beynac-et-Cazenac, tout comme à La Roque-Gageac, vous pourrez visiter tranquillement sans être dérangé par les voitures. A part la route qui longe la Dordogne et celle qui monte vers les parkings puis le château, il n’y a que des ruelles toutes aussi charmantes les unes que les autres et qui ne sont accessibles qu’aux piétons. En pleine saison, c’est un peu l’autoroute piétonne mais je ne regrette absolument pas d’y être allée. Ce lieu fait partie de mes coups de cœur de cet été.

Comptez 1h30 à 2h pour la visite (voire plus si vous visitez le château). Ce dernier est ouvert toute l’année en visite guidée. Gratuit pour les -5ans, 4€ pour les 5-11 ans, 6€ pour les 12-16 ans puis 8€/personne. Plus d’infos sur le site chateau-beynac.com.

Point de vue depuis la ville haute de Beynac
Point de vue depuis la ville haute de Beynac

Comme je l’ai fait à Saint-Cirq-Lapopie au départ de Bouziès, vous pouvez également faire un tour de gabare à Beynac-et-Cazenac.  

 En repartant, j’avais repéré un pont devant avoir un joli point de vue sur Beynac. Il s’est avéré qu’une ligne de chemin de fer passait dessus et il était donc inaccessible. Mais on pouvait aller dessous. Vu la chaleur ce jour-là, il y avait beaucoup de monde au bord de la Dordogne et bon nombre d’entre eux se baladaient à bord de canoës.  

La Roque-Gageac

Direction ensuite La Roque-Gageac. Ici, comme à Beynac, vous êtes sûr de ne pas vous perdre puisqu’il y a la route principale qui longe encore une fois la Dordogne et la rue de la falaise qui passe dans le bourg, quelques mètres au-dessus de la route. Pour ma part, j’ai longé la route depuis le parking jusqu’au château puis je suis ensuite montée dans le village. Le « circuit » forme une boucle.

La Roque-Gageac fait également partie des plus beaux villages de France. Malgré la circulation assez forte en août et les touristes très présents, la balade est plutôt calme et paisible.

Je sais que ce n’est plus trop la saison mais il y a encore de beaux jours : il y a un excellent glacier entre le Manoir de Tarde et le jardin exotique. Ce dernier est d’ailleurs incroyable à voir et vous fait véritablement voyager. Tout au bout du jardin se trouve également une jolie fontaine. Le coin est très apaisant.

La Roque-Gageac propose également des tours de gabares. Que vous en fassiez un tour ou non, prenez au moins le temps d’observer et d’apprécier la beauté de ces bateaux d’antan. Quel charme ! 

Domme

La nuit arrivant tard et ayant encore un peu de temps devant nous, nous avons visité Domme. Pas forcément aussi connu et reconnu que Beynac-et-Cazenac ou La Roque-Gageac, il est tout de même difficile de se stationner au niveau de la vieille ville, même passé 18h. Ce village fortifié est gardé par plusieurs portes encore toutes en bon état. C’est d’ailleurs l’atout charme de ce village selon moi. Les remparts offrent également une vue incroyable sur toute la vallée et l’on peut apercevoir La Roque-Gageac au loin.

C’est plus grand à visiter. Vu l’heure tardive, nous avons donc suivi le circuit qui était indiqué sur les plans de la ville. Nous sommes allés voir le moulin puis les ruines du château en premier. Personnellement, ce n’est pas indispensable à voir. Comme je vous le disais, la force de Domme, c’est avant tout ses portes puis ses remparts. Le village étant installé sur un promontoire rocheux, il surplombe la vallée de tous les côtés. Si vous y allez, n’hésitez pas à faire tout le tour en suivant les remparts. Vous verrez ainsi toutes les portes fortifiées et cette fameuse vue sur la Dordogne qui passe en bas et sur La Roque-Gageac au loin. Il faut compter 45min/1h sans trop traîner pour faire le circuit. Pour les amoureux des grottes, il y en a une à visiter. Le départ se fait depuis la place de l’église, au niveau de l’office de tourisme.

C’est un joli village à voir, mais pas forcément le plus charmant.

 Voilà, c’est fini pour aujourd’hui. J’espère que les « visites » vous auront plu !

A très vite pour mon dernier article sur la région qui vous fera découvrir Cahors.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire