Un week-end au Havre

Si je vous dis Le Havre ? Vous me dîtes que ça ne vous attire pas, non ?

C’est aussi ce que j’ai pensé lorsque j’ai reçu l’invitation à découvrir Le Havre de la part de l’agence Alambret Communication. Après 24h de réflexion, j’ai finalement accepté l’invitation et je n’ai pas regretté !

Le rendez-vous était donné à la gare Saint-Lazare avec d’autres blogueurs et instagrameurs. Certains que je connaissais et d’autres non.

Je suis donc partie avec @blogdelili, @blue_tinkerbell, @creatividie, @la_gomme, @latete_enlair, @liliinwonderland, @spiritualwalker, @tomagarnier, @uncoupleenvadrouille et @usofparis.

Conseils pour le train :

Je vous conseille d’être assez tôt à la gare car, même si vos sièges sont réservés, une place assise n’est pas forcément garantie (ce qui est d’ailleurs assez récurrent sur les lignes vers la Normandie j’ai l’impression… Merci la SNCF !). Le trajet se fait en un peu plus de 2h, ce qui reste assez long étant donné le faible nombre de kilomètres (228kms).

Une fois arrivés au Havre, nous nous sommes dirigés au Novotel Le Havre centre gare, juste en face de la gare, pour déposer nos bagages. C’est assez pratique car cela permet de ne pas perdre de temps avant de partir visiter la ville.

Nous avons donc filé prendre le tramway pour nous approcher de l’hôtel de ville, à côté duquel nous avons déjeuné.

La visite de la ville du Havre

L’hôtel de ville

Suite au repas, nous avons pris la direction de la terrasse de l’hôtel de ville, située au 17ème étage du bâtiment et qui offre une vue à 360°. L’idéal pour se familiariser avec la ville du Havre et son architecture unique. Je pense que nous avons tous apprécié ce moment rafraichissant. La journée était caniculaire et être en hauteur avec du vent, tout en observant la ville était incroyable. Vous aussi, vivez ce moment pendant les journées du patrimoine !

L’église Saint-Joseph

Vue depuis l’hôtel de ville, cette église domine la ville avec pas moins de 107m de hauteur. Auguste Perret est à l’origine de cette construction. Malheureusement, il meurt 3 ans avant la fin des travaux. Actuellement, l’église accueille l’œuvre sonore de Susan Philipsz qui se nomme Oceangate. Comme son nom l’indique et en rapport avec la forme de l’église, les sons que vous pouvez écouter dans l’église rappelle ceux des cornes de brume. C’est à la fois apaisant et inquiétant. Personnellement, j’ai trouvé ce moment reposant. La lumière unique des nombreux vitraux y est sans doute pour quelque chose !

La ville du Havre…

Nous avons ensuite pris la direction de la bibliothèque Oscar Niemeyer, située à côté du volcan, scène nationale du Havre. C’est une très jolie bibliothèque où sont exposées des œuvres de Stephan Balkenhol. Il s’agit de sculptures d’hommes ou de femmes. Les corps sont assez brutes mais les visages bien dessinés. Sans même aller dans la bibliothèque, vous pourrez apercevoir ses œuvres sur quelques façades d’immeubles Perret, rue de Paris.

Catène de containers et Stephan Balkenhol sculpture

Sur votre gauche, lorsque vous êtes face à la catène de containers que vous voyez ci-dessus, vous pouvez aller voir le joli petit port de pêche. Je ne m’attendais pas à voir cela dans la ville. Le Havre est en effet connu pour son très gros port de commerce, plus que pour son port de pêche ou de plaisance. Ces deux types de port sont pourtant bien présents, comme dans de nombreuses villes côtières.

port de peche Le Havre

Deux œuvres surprenantes dans la ville…

Erwin Wurm, un artiste autrichien, aime rétrécir ou grossir les objets. L’occasion pour vous de découvrir deux de ses œuvres jusqu’au 22 septembre : la Narrow House et la Fat Car. Les deux ouvres sont intéressantes car il réinterprète notre quotidien en évoquant soit la surconsommation avec la Fat Car, soit la privation et notre capacité d’adaptation avec la Narrow House.

L’appartement témoin d’Auguste Perret

A deux pas de la Narrow House, prenez le temps de découvrir l’Appartement Témoin d’Auguste Perret. Cet appartement est la reproduction des logements construits au Havre après la guerre. Ces derniers correspondaient aux attentes de l’époque en proposant confort et praticité. Les pièces sont toutes en enfilade. Peu d’espace se perd et les pièces étant de taille similaire, cela en faisait un appartement modulable.

La visite coûte 5€. Plus d’informations et réservation ici !

Le MuMa, le principal musée du Havre

Pour les amoureux des expos, je vous conseille vivement de faire un détour par le Musée d’Art Moderne André Malraux. Ce musée est celui qui possède le plus de peintures impressionnistes de province : Renoir, Monet, Degas, Matisse… Contrairement à beaucoup de musées, celui-ci est aéré et très lumineux.

Jusqu’au 3 novembre, vous pouvez découvrir les œuvres de Raoul Dufy, artiste originaire du Havre.

Prix du musée : entre 4 et 10€.

Plus d’informations sur le site du MuMa.

Le bord de mer

Comment parler du Havre sans évoquer son bord de mer ? En venant du Muma, on découvre tout d’abord le port de plaisance avant d’arriver sur le célèbre skate park ! Ce dimanche matin, il y avait du talent. Je crois qu’on aurait tous pu passer de nombreuses minutes à observer les skateurs et compagnie…

Skatepark Le Havre

En arrivant sur la plage, on découvre tout d’abord l’œuvre permanente Up #3 qui offre une nouvelle perspective entre la ville et la mer. Edifiée pour la saison 2018 d’Un été au Havre, elle a finalement gardé sa place et s’est bien intégrée dans le paysage (tout comme la catène de containers). Non loin de cette immense sculpture, nous retrouvons les 713 cabanes de plage. Très colorées, cela met du pep’s lorsque le temps est gris.

Pour les courageux, vous pouvez aller jusqu’à la plage du bout du monde, admirer la sculpture géante de Fabien Merelle qui représente un père portant sa fille sur ses épaules et regardant la mer. Haute de 6,24m, on se sent tout petit à côté !

jusqu au bout du monde - fabien merelle - sculpture le havre

Se mettre au vert dans la ville du Havre

Pour ceux enfin qui préfèrent le calme, je vous invite à vous rendre aux jardins suspendus, sur les hauteurs de la ville. Là-bas, vous pourrez observer la ville basse, visiter des serres mais aussi vous détendre autour d’un verre ou d’une activité. Le lieu est parfait pour les couples, les groupes d’amis mais aussi pour les familles.

Les Jardins suspendus Le Havre

Se déplacer au Havre…

La ville est assez vaste. Il est donc préférable de prendre un pass 1 journée pour pouvoir utiliser les transports comme bon vous semble. Ce pass vous coûtera 5€ et est valable 8 ans. Pour une journée, il vous faudra le charger et cela coûte 4,20€. Plus d’informations sur le site https://www.transports-lia.fr/. Vous saurez ainsi où vous procurer le pass et comment le charger.

Encore merci à la ville du Havre pour leur accueil. N’hésitez pas à y aller notamment en été. Cette année marque la 3ème édition d’Un été au Havre et cela permet à la ville de se réinventer (comme vous pouvez le voir ci-dessous avec les Cités Oubliées d’Olivier Grossetête, une œuvre éphémère).

D’autres idées week-end ici !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire